sakalabimi

Bienvenue sur mon blog

Archive pour le 17 juillet, 2012

Les Défits de l’urbanisation des pays du sud.

Posté : 17 juillet, 2012 @ 8:47 dans Non classé | Pas de commentaires »

 

Depuis que le monde existe, c’est la première fois que
les hommes vivront plus en ville qu’à la campagne.

La terre comptera bientôt plus
de 8 milliards d’individus dont 5 milliards seront des citadins.

Et cela plus
précisément dans les villes du tiers monde. Cet exode rural pose déjà de vrais
problèmes. 

Comment endiguer toute cette

masse et de pouvoir  l’absorber, avec
tous les problèmes que cela engendrera.

 Le besoin en main d’œuvre des villes était la cause première du déplacement des populations rurales.  Aujourd’hui, ce phénomène migratoire ne s’arrête pas et prend une telle ampleur tant bien même que quand les villes, saturées,  n’offrent plus de perceptives de développement et de bien être. 

Mais l’attirance est trop forte..

Des villes avec leurs promesses de vie meilleure, d’évolution et de modernité
suffit à décider même les plus hésitants des ruraux à sauter le pas.

C’est
aussi la fuite du carcan rétrograde des traditions familiales qui pousse les
personnes à se déraciner.

Finalement ces populations déchantent vite et sont
pris dans l’engrenage de la précarité avec ses corollaires : habitats
insalubres, pauvreté, maladies, insécurité et violence.

Dans ces villes tentaculaires, dépourvues ou peu loties d’équipements collectifs, de voiries, le
plus souvent les services publics se résignent de subir la pression de cette
invasion qui les dépasse, et se contentent de privilégier les centres villes
négligeant du coup les zones périphériques.
Les réactions des populations autochtones face à cette
invasion provoquent parfois des frictions et incite les riches de se regrouper entre
eux dans des quartiers sécurisés et bunkerisés, protégés par des vigiles armés, de manière souvent disproportionné par rapport au danger encouru. 
Ces îlots communautaires des riches et des pauvres sont
comme un patchwork de conditions de vie  juxtaposées, différentes et étanches ne
pouvant cohabiter. C’est la preuve de l’échec de l’intégration et de l’assimilation
des nouveaux venus de par leur nombre.

Même si ces populations font preuve d’une
grande capacité d’adaptation.   

Ces grandes villes du futur seront dans l’incapacité d’absorber ce flux de
populations et de faire face aux problèmes de chômage, d’insécurité, de
salubrité qu’elles créent.

Vu que souvent ces mégapoles se trouvent dans les pays du sud : pauvres ou en voie de développement.
13248_673431252717552_471450814_n

 

Education CNK |
abdelhay aloui |
Le Blog Note d'Omer NTOUGOU |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | GOUVERNANCE / GOVERNANCE
| cees
| arebroussepoil